> retour page d'accueil du site

Les interventions de l'État en faveur du tissu commercial des quartiers sensibles

Un premier état des lieux a été mené en 2008 sur les quartiers issus de la liste prioritaire de l’ANRU dont les projets de rénovation urbaine avaient été validés en Comité d’Engagement de l’Agence, ainsi que sur les ZFU de la liste supplémentaire.

Un second état des lieux a été mené en 2010 sur les quartiers issus de la liste supplémentaire de l’ANRU (hors ZFU) dont les projets de rénovation urbaine avaient été validés en Comité d’Engagement de l’Agence ainsi que les quartiers de la liste prioritaire non traités dans la première étape, en fonction de l’état d’avancement de leur projet de rénovation urbaine. Ont été exclus du périmètre d’étude, à l’époque, les quartiers faisant l’objet d’une saisine en cours d’instruction par Epareca.

Cet état des lieux « 0 », conduit avec le concours de prestataires spécialisés, a permis de recenser 750 polarités commerciales au sein des 450 quartiers étudiés.

Les résultats ont fait l’objet d’une analyse interne par Epareca et d’une exploitation statistique par l’ONZUS (Observatoire National des Zones Urbaines Sensibles). Ils sont parus dans les rapports de l’ONZUS 2009 et 2011 et sont restitués sous forme de fiches de synthèse sur ce site.

Accédez aux résultats de l’état des lieux 0

Vie et commerce au coeur des quartiers: Epareca